Les archives de PLACIDE
Faire une recherche par date et/ou mots-clés
Jour Mois Année
Mots-clés 
5929 dessins en ligne       
Jeudi 29 Fevrier 2024
St.Auguste
Salon de l'agriculture: Gabriel Attal présent pour la traite des vaches
27 Février 2024
Au Salon de l’agriculture, Jordan Bardella répond aux attaques d’Emmanuel Macron
25 Février 2024
Macron reçoit les syndicats agricoles à l'Élysée
15 Février 2024
Mayotte : Gérald Darmanin annonce la fin du droit du sol
14 Février 2024
Robert Badinter est mort à l'âge de 95 ans
10 Février 2024
Remaniement : Belloubet remplace Oudéa-Castera à l'Education nationale
09 Février 2024
François Bayrou n'entre plus au gouvernement de Gabriel Attal
07 Février 2024
Bayrou n’exclut pas « par principe » un retour au gouvernement
06 Février 2024
Paris : la tarification du stationnement spéciale SUV approuvée à près de 55 %
05 Février 2024
300 agriculteurs du convoi d'Agen entament leur retour vers leurs exploitations
02 Février 2024
Macron en Suède : Les images du dîner d’État font bondir dans le contexte de la crise agricole
01 Février 2024
Avec sa déclaration de politique générale, Gabriel Attal achève sa mue à droite devant l’Assemblée
31 Janvier 2024
COLÈRE DES AGRICULTEURS: MACRON OPPOSÉ AU TRAITÉ DE LIBRE-ÉCHANGE UE-MERCOSUR, LES NÉGOCIATIONS SUSPENDUES
30 Janvier 2024
Blocage des agriculteurs : «dispositif défensif» face à la menace d'un «siège» de Paris
29 Janvier 2024
Visite paisible de Macron en Inde, loin de la colère des agriculteurs
28 Janvier 2024
Agriculteurs en colère : le baptême du feu de Gabriel Attal
27 Janvier 2024
La loi immigration promulguée par Emmanuel Macron après les censures du Conseil constitutionnel
26 Janvier 2024
AGRICULTEURS: GÉRALD DARMANIN JUSTIFIE L'ABSENCE D'INTERPELLATION ET PARLE DE
25 Janvier 2024
Agricultrice tuée en Ariège :
24 Janvier 2024
Colère des agriculteurs : la pression s'accentue sur le gouvernement de Gabriel Attal
23 Janvier 2024
Face aux agriculteurs en colère, Marc Fesneau reporte un projet de loi pour ajouter un volet sur la simplification des normes
22 Janvier 2024
Emmanuel Macron accompagnera Rachida Dati pour son premier déplacement, ce jeudi
19 Janvier 2024

18 Janvier 2024
Conférence de presse d'Emmanuel Macron : deux heures d'exercice sans surprise et sans plus de clarté
17 Janvier 2024
Conférence de presse à l’Elysée
16 Janvier 2024
Polémique Oudéa-Castéra : A l’école Littré, les « excuses » de la ministre n’apaisent pas la colère
15 Janvier 2024
Gouvernement Attal : Dati à la Culture, Le Maire, Darmanin et Lecornu restent en place
14 Janvier 2024
Passation à Matignon : Borne exprime sa « confiance » en Attal, le nouveau Premier ministre promet de ne pas oublier l’école
09 Janvier 2024
Remaniement : Borne quitte Matignon, remerciée par Macron après 1 an, 7 mois et 23 jours de loyaux services
08 Janvier 2024
Élisabeth Borne reçue à l'Élysée par Emmanuel Macron, en attendant un remaniement
07 Janvier 2024
Placide vous souhaite une excellente année 2024
03 Janvier 2024
Vœux aux Français : Macron promet un « réarmement civique » et une « année de fiertés françaises » pour 2024
01 Janvier 2024
Loi immigration : le Conseil constitutionnel saisi quatre fois
29 Décembre 2023
Le projet de loi « immigration » adopté avec les voix du Rassemblement national
21 Décembre 2023
Élections européennes : le Rassemblement national se positionne largement en tête, selon une enquête
19 Décembre 2023
Budget de l’État : Élisabeth Borne utilise le 49.3 pour la 22e fois
17 Décembre 2023
Loi immigration: les trois points au centre des âpres négociations entre le gouvernement et LR
14 Décembre 2023
Rejet du projet de loi immigration : Darmanin a proposé sa démission, refusée par l'Elysée
12 Décembre 2023
Macron tout en haut de la flèche reconstruite de Notre-Dame
10 Décembre 2023
La célébration d’Hanouka à l’Élysée en présence de Macron fait polémique
09 Décembre 2023
Classement Pisa : Gabriel Attal veut rehausser le niveau des élèves
08 Décembre 2023
Mélenchon répond au
07 Décembre 2023
Le Niger renforce sa coopération avec la Russie et tourne le dos à l’Europe
06 Décembre 2023
Procès Dupond-Moretti: pas de pourvoi en cassation, la décision est définitive
05 Décembre 2023
À la COP28, 118 pays s'engagent à tripler les capacités d'énergies renouvelables d'ici à 2030
04 Décembre 2023
Pays-Bas : la victoire inattendue de l'extrême droite néerlandaise aux élections législatives
25 Novembre 2023
Guerre Hamas-Israël : La trêve de quatre jours va débuter vendredi, des libérations d’otages imminentes
24 Novembre 2023
Ouverture du congrès des maires et des Restaurants du Cœur
23 Novembre 2023
Drôme : le village de Crépol « en état de choc » après le meurtre de Thomas
22 Novembre 2023
Javier Milei, le Trump argentin
21 Novembre 2023
Espagne : Pedro Sanchez décroche un nouveau mandat de Premier ministre, Puigdemont et les indépendantistes catalans devraient être amnistiés
18 Novembre 2023
UN SÉNATEUR EN GARDE À VUE, ACCUSÉ D’AVOIR DROGUÉ UNE DÉPUTÉE À SON INSU
17 Novembre 2023
Rencontre Joe Biden et Xi Jinping à San Francisco
16 Novembre 2023
Inondations dans le Pas-de-Calais : Aides financières, réglementation… L’essentiel des promesses d’Emmanuel Macron
15 Novembre 2023
Antisémitisme : Emmanuel Macron reçoit les représentants des cultes
13 Novembre 2023
Mélenchon dénonce un « échec » de la marche contre l’antisémitisme, il est le seul à le faire
12 Novembre 2023
Guerre Israël-Hamas : en Turquie, les vaines gesticulations d’Erdogan
11 Novembre 2023
Etoiles de David taguées à Paris : la piste d’une opération d’ingérence russe privilégiée
10 Novembre 2023
MARINE LE PEN APPELLE
08 Novembre 2023

07 Novembre 2023
Ambiance électrique et malaise perceptible au procès du ministre Dupond-Moretti
06 Novembre 2023
Rencontre de Saint-Denis : Macron invite les chefs de parti pour une nouvelle réunion le 17 novembre
05 Novembre 2023
Tempêtes Ciaran et Domingos : plus de 150 000 foyers encore privés d'électricité dimanche soir
04 Novembre 2023
Aubry|DSK|Hollande|Royal|Fabius|Lang|Cohn-Bendit|Joly|Hulot|Mélenchon|Besancenot
Sarkozy|Fillon|Chirac|Besson|Hortefeux|Guéant|Juppé|Villepin|Raffarin|Borloo|Le Pen
dans vos favoris   Espace professionnel  placide in englisch Placide in deutsch Contact
© PLACIDE - www.leplacide.com
23 Novembre 2022
L'ex-épouse d'Éric Ciotti visée par une enquête pour détournement de fonds publics
© PLACIDE - www.leplacide.com
23 Novembre 2022
Mediapart censuré par la justice
jquery content slider
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
 
LES DOSSIERS DE PLACIDE




GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
  LES DESSINS DU JOUR
<<<  23 Novembre 2022  >>>
Les autres dessins
 L'ex-épouse d'Éric Ciotti visée par une enquête pour détournement de fonds publics   Mediapart censuré par la justice  

L'ex-épouse d'Éric Ciotti visée par une enquête pour détournement de fonds publics

Après la publication de plusieurs articles sur l'ex-épouse d'Eric Ciotti, Caroline Magne, une enquête préliminaire a été ouverte pour "détournement de fonds publics", "abus de confiance" et "recel de ces infractions", a annoncé le Parquet national financier (PNF), mardi 22 novembre, confirmant une information de BFMTV. Objectif : "Vérifier le bien-fondé des éléments parus dans la presse." L'ancienne femme du député LR, candidat à l'élection du président du parti des Républicains, prévue les 3 et 4 décembre, est soupçonnée d'avoir cumulé plusieurs emplois fictifs à l'Assemblée nationale et dans les Alpes-Maritimes. Voici ce que l'on sait des accusations portées à son encontre.

Dans son édition de mercredi dernier, Le Canard enchaîné s'intéresse à la carrière de Caroline Magne, qui a cumulé divers emplois auprès du député Eric Ciotti et de ses alliés politiques. Attachée de presse depuis 2005 de Christian Estrosi, alors président du conseil général des Alpes-Maritimes, elle devient sa cheffe de cabinet en 2007. La même année, son mari, fraîchement élu à l'Assemblée, la choisit comme attachée parlementaire, une fonction qu'elle va occuper pendant près de dix ans. Fin 2008, elle "étend ses compétences" au conseil départemental lorsque son époux en prend la présidence.

L'hebdomadaire satirique rappelle qu'à la même période, elle devient aussi directrice adjointe de Christian Estrosi à la mairie de Nice, chargée de la communication et l'événementiel, avant d'intégrer l'équipe de pilotage de la communauté urbaine, exerçant ces responsabilités jusqu'en 2011. A l'Assemblée, son contrat prend fin en 2016, mais elle exerce également, entre 2014 et 2016, des responsabilités dans la commune de La Colle-sur-Loup comme directrice générale des services (DGS), et occupe un emploi au diocèse de Nice entre 2012 et 2014.

La justice examine l'ensemble de ces activités et enquête sur une suspicion d'emplois fictifs, précise une source proche du dossier à France Télévisions. Comme le rapporte Libération, la plupart de ces occupations figurent aussi bien sur le compte LinkedIn de Caroline Magne que dans des articles de presse de la fin des années 2000. Mais aucune demande d'autorisation de cumul n'a jamais été accordée, comme la loi l'exige, précise le quotidien. Dans un nouvel article publié mardi, il révèle que l'ancienne femme d'Eric Ciotti a fourni une "fausse attestation" aux médias pour démontrer que son cumul de fonctions entre l'Assemblée et La Colle-sur-Loup "était connu". Il y est mentionné une activité de "collaborateur de cabinet", poste qu'elle n'a jamais occupé dans cette mairie. L'intéressée dément dans les colonnes du journal et évoque un trou de mémoire : "Il m'était resté dans la tête que j'avais été collaboratrice de cabinet avant de devenir DGS."

Pourquoi Caroline Magne n'a pas sollicité d'autorisation de cumul d'emplois à l'époque ? Toujours selon Libération, le poste de DGS n'est pas compatible avec celui d'assistante parlementaire, alors que celui de "collaborateur de cabinet" du maire l'est. Selon un responsable local interrogé par le quotidien, cette discrétion pourrait également "s'expliquer par le fait qu'elle était dans une position de conflit d'intérêts, puisqu'elle était la DGS de la ville de La-Colle-sur-Loup, mais aussi l'assistante du député qui était président du conseil départemental, et qui, à ce titre, accordait les subventions aux communes, dont la ville de La-Colle-sur-Loup". En 2021, Caroline Magne devient DGS de la mairie de Mandelieu, fief d'un des plus gros soutiens d'Eric Ciotti dans le département, rappelle le journal.

Ce cumul d'emplois a généré des émoluments conséquents et allant crescendo, détaille Libération, qui a publié les détails du relevé de carrière de Caroline Magne. En 2007, elle perçoit une rémunération brute de 51 500 euros pour le poste de cheffe de cabinet de Christian Estrosi au département et celui de collaboratrice parlementaire de son mari. L'année d'après, elle suit Christian Estrosi à la mairie de Nice, toujours comme cheffe de cabinet. Avec ces trois postes, elle perçoit "77 500 euros brut", détaille le journal. En 2009, son activité à la communauté urbaine Nice-Côte d'Azur fait bondir son revenu à 94 500 euros brut. "Etre cheffe de cabinet, c'est gérer le quotidien. Je le faisais pour Estrosi, qui était à la fois maire de Nice et président de communauté urbaine", se défend-elle auprès de Libération.

Se disant "bassement attaqué", Eric Ciotti a expliqué mardi avoir employé Caroline Magne comme collaboratrice parlementaire "à temps très partiel" et "dans le strict respect des lois et règlements". Son emploi "en circonscription" atteignait "5h25 par semaine", assure-t-il. Quant à celui à la mairie de La-Colle-sur-Loup, "la durée de travail hebdomadaire n'a jamais dépassé 9 heures par semaine, précise-t-il. Dans les deux cas, le cumul d'activité n'a jamais dépassé 44 heures par semaine." Dans un communiqué publié mardi après-midi, Eric Ciotti a tenu "à souligner que ces emplois ont toujours été pleinement exercés, qu’ils étaient connus de tous et en totale cohérence avec sa formation universitaire."

Reste que sa femme était payée 20 000 euros par an pour son travail de collaboratrice parlementaire, selon Libération, qui a fait le calcul : pour 5,5 heures par semaine, cela représente une rémunération de 70 euros brut de l'heure, soit huit fois le smic horaire de l'époque.

Envoyer ce dessin à un ami
Commander ce dessin
Lien permanent du dessin
 
 
 
 
 
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.

leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org - Panneaux solaires
Crédits - conception graphique : Placide -- création du site Internet
- Liens