Les archives de PLACIDE
Faire une recherche par date et/ou mots-clés
Jour Mois Année
Mots-clés 
6041 dessins en ligne       
Samedi 20 Juillet 2024
St.Elie et Marina
Yaël Braun-Pivet réélue présidente de l’Assemblée nationale grâce aux Républicains
19 Juillet 2024
L'Abbé Pierre accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes
18 Juillet 2024
Anne Hidalgo plonge dans la Seine après Amélie Oudéa-Castera
17 Juillet 2024
Attal Premier ministre démissionnaire en charge des
16 Juillet 2024
Tentative d’assassinat contre Donald Trump : Cet attentat raté lui fera-t-il gagner la présidentielle dans un fauteuil ?
15 Juillet 2024
Sommet de l’Otan: gaffe monumentale de Biden, qui annonce le «président Poutine» au moment d'accueillir Zelensky
12 Juillet 2024
Le Nouveau Front populaire avance lentement et sous pression pour trouver un premier ministre potentiel
11 Juillet 2024
Démission d’Attal : Macron lui demande de rester Premier ministre « pour le moment », pour « la stabilité du pays »
09 Juillet 2024
Les résultats des législatives vus par la presse étrangère
08 Juillet 2024
Législatives 2024 : Bardella et la « défaite » du RN, Attal reste « pour le moment »
08 Juillet 2024
Premier tour des législatives 2024 : succès historique du RN, majorité décimée… la macronie KO debout
02 Juillet 2024
Résultats législatives 2024 : Le RN en tête avec 33,2%, le NFP deuxième avec 28,1%, Ensemble! 21%
01 Juillet 2024
Premier tour des élections législatives : 66% de participation
30 Juin 2024
Premier tour des législatives - Le jour où la France se fait peur
29 Juin 2024
La dessinatrice iranienne Atena Farghadani condamnée à 6 ans de prison
25 Juin 2024
Législatives 2024 : Mélenchon Premier ministre ? Il évoque un malentendu (et donne d’autres noms)
25 Juin 2024
«La manière de gouverner doit changer»: Emmanuel Macron s’adresse aux Français dans une lettre
24 Juin 2024
Bardella prêt à devenir Premier ministre, il a « déjà son gouvernement en tête »
23 Juin 2024
Première rencontre entre Bassirou Diomaye Faye et Emmanuel Macron
22 Juin 2024
Législatives 2024 : Edouard Philippe estime qu’Emmanuel Macron « a tué la majorité présidentielle » avec la dissolution de l’Assemblée nationale
22 Juin 2024
Législatives : Bruno Le Maire cible les conseillers “cloportes“ d’Emmanuel Macron
22 Juin 2024
L'antisémitisme «résiduel» en France: «Quand Jean-Luc Mélenchon fait du Jean-Marie Le Pen»
21 Juin 2024
Rencontre entre Vladimir Poutine et Kim Jong-un : vers une intensification de la guerre en Ukraine ?
21 Juin 2024
Les socialistes manœuvrent pour empêcher Jean-Luc Mélenchon de devenir premier ministre
20 Juin 2024
Marion Maréchal aurait dilapidé l’argent de Reconquête avant d’en partir
20 Juin 2024
La présence militaire française en Afrique en chute libre
20 Juin 2024
Viol à caractère antisémite d'une jeune fille de 12 ans à Courbevoie
20 Juin 2024
Élections législatives 2024 : Gabriel Attal seul représentant de la majorité présidentielle sur les tracts, Emmanuel Macron absent
19 Juin 2024
Mont Valérien, Île de Sein... Emmanuel Macron revêt à nouveau ses habits de gardien de la mémoire
19 Juin 2024
Élections législatives: l’Insoumis Adrien Quatennens renonce à sa candidature dans le Nord
18 Juin 2024
TikTok, l’outil militant préféré de Bardella
18 Juin 2024
François Hollande candidat aux élections législatives en Corrèze sous la bannière du Nouveau Front populaire « parce que la situation est grave »
16 Juin 2024
La France insoumise refuse l’investiture à Alexis Corbière, Raquel Garrido et Danielle Simonnet
15 Juin 2024
JO de Paris 2024 : Les Jeux peuvent-ils être mis en danger par l’issue des élections législatives ?
14 Juin 2024
Avec le ralliement d’Eric Ciotti, Marine Le Pen en passe de réussir la « dislocation » du parti gaulliste
13 Juin 2024
Conférence de Presse de Macron 3 jours après la dissolution
12 Juin 2024
Conférence de Presse de Macron 3 jours après la dissolution
12 Juin 2024
LES PARTIS DE GAUCHE ONT ENCLENCHÉ UN
11 Juin 2024
L'alliance avec le RN annoncée par Éric Ciotti
11 Juin 2024
Emmanuel Macron dissout l'Assemblée nationale
10 Juin 2024
Élections européennes : Bardella en tête, suivi par Hayer et Glucksmann au coude-à-coude
09 Juin 2024
Ukraine : Emmanuel Macron annonce l’envoi d’avions Mirage 2000-5
08 Juin 2024
80e anniversaire du Débarquement : Biden et Macron à Omaha Beach
07 Juin 2024
Européennes : Bardella consolide encore son avance, devant Hayer et Glucksmann
06 Juin 2024
Européennes 2024 : vers une recomposition de l’arc politique en direction de l’extrême droite
05 Juin 2024
Elections européennes: Attal au secours de Hayer
04 Juin 2024
Standard & Poor dégrade la note de la France, Bruno Le Maire exclut toute hausse d’impôt
02 Juin 2024
 Affaire Stormy Daniels: Trump condamné
30 Mai 2024
Ukraine : Macron autorise l’emploi d’armes françaises contre des cibles en Russie
29 Mai 2024
Le
28 Mai 2024
Européennes 2024 : Emmanuel Macron
27 Mai 2024

26 Mai 2024
Les trois soeurs de Mohamed VI invitées par Brigitte Macron
25 Mai 2024
Elections européennes 2024 : Débat entre Gabriel Attal et Jordan Bardella
24 Mai 2024
Nouvelle-Calédonie : Edouard Philippe au bord de l'insurrection
23 Mai 2024
Mandats d'arrêt demandés par la CPI pour Netanyahu
21 Mai 2024
Crash de l’hélicoptère du président iranien Raïssi : la faute aux sanctions américaines ?
20 Mai 2024
Emeutes en Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron déclare l’état d’urgence
15 Mai 2024
Sonia Dahmani, avocate et critique de Kais Saied, arrêtée par la police
14 Mai 2024
Vladimir Poutine remplace Sergueï Choïgou au ministère de la Défense
13 Mai 2024
Forum annuel Choose France à Versailles: Macron reçoit au château
12 Mai 2024
Arrivée de la flamme olympique à Marseille
10 Mai 2024
Arrivée de la flamme à Marseille
09 Mai 2024
Aubry|DSK|Hollande|Royal|Fabius|Lang|Cohn-Bendit|Joly|Hulot|Mélenchon|Besancenot
Sarkozy|Fillon|Chirac|Besson|Hortefeux|Guéant|Juppé|Villepin|Raffarin|Borloo|Le Pen
dans vos favoris   Espace professionnel  placide in englisch Placide in deutsch Contact
© PLACIDE - www.leplacide.com
11 Avril 2022
Macron et Le Pen au second tour, comme en 2017
© PLACIDE - www.leplacide.com
11 Avril 2022
Macron et Le Pen au second tour, comme en 2017
jquery content slider
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
 
LES DOSSIERS DE PLACIDE




GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
  LES DESSINS DU JOUR
<<<  11 Avril 2022  >>>
Les autres dessins
 Macron et Le Pen au second tour, comme en 2017   Macron et Le Pen au second tour, comme en 2017 

Macron et Le Pen au second tour, comme en 2017

Comme en 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront au second tour de l'élection présidentielle, avec un net avantage au président sortant crédité de 27 à 29,5% des suffrages devant la candidate du RN, donnée à 23/24% à l'issue du premier tour dimanche. Après des mois d'une campagne atypique qui a peu mobilisé, l'abstention a été plus élevée qu'il y a cinq ans, entre 26 et 29%, selon les instituts de sondage. Avec la troisième place de l'Insoumis Jean-Luc Mélenchon (20/21%), ce scrutin confirme l'écroulement des deux partis ayant gouverné la France de la Ve République jusqu'en 2017, qui réalisent le pire score de leur histoire: Valérie Pécresse (LR) autour de 5% des suffrages et Anne Hidalgo (PS) avec 2%. En revanche, le score du président sortant est plus élevé qu'annoncé ces derniers jours par les sondages, qui le donnaient talonné par la candidate d'extrême droite, après une campagne jugée trop courte et prudente. Si le scénario d'un duel Macron/Le Pen était attendu depuis cinq ans, la campagne d'entre deux tours ouvre un éventail de questions sur les reports de voix dont bénéficieront l'un et l'autre le 24 avril.

Parmi elles, quel sera le choix des électeurs de Jean-Luc Mélenchon? Quel bulletin glisseront dans deux semaines les sympathisants de droite? Et le ressort émoussé du front républicain pour faire barrage à l'extrême droite fonctionnera-t-il chez les supporters de l'écologiste Yannick Jadot (autour de 5%), du communiste Fabien Roussel (2/3%) ou encore d'Anne Hidalgo? Mme Le Pen devrait, elle, pouvoir compter sur les voix du polémiste d'extrême droite Eric Zemmour, qui a longtemps bousculé la campagne au point de rebattre les cartes de la bataille du second tour, avant d'échouer à 6/7% dimanche.

Il y a cinq ans, un quart de l'électorat n'avait pas voulu départager M. Macron et Mme Le Pen, et quatre millions de Français, soit près d'un inscrit sur 10, avaient préféré voter blanc ou nul. En ce dimanche ensoleillé partout dans le pays, quelque 48,7 millions d'électeurs étaient appelés à départager les 12 candidats à l'Elysée après une campagne percutée par la crise du Covid-19 puis la guerre en Ukraine. Pour M. Macron, qui avait promis lors de sa victoire en 2017 de "tout" faire pour que les électeurs de Marine Le Pen "n'aient plus aucune raison de voter pour les extrêmes", le résultat de dimanche est en demi-teinte avec la présence de la candidate au second tour pour la deuxième fois consécutive.

Après une succession de crises durant son mandat, il améliore cependant son score précédent (24,01% en 2017), une performance que seul François Mitterrand avait réussi à accomplir sur le chemin de la réélection en 1988. Aiguillonné par Mme Le Pen sur la thématique du pouvoir d'achat, dans un contexte d'inflation galopante, le chef de l'Etat a haussé nettement le ton ces derniers jours face à la candidate RN, affirmant qu'elle "ment aux gens", et épinglant sa "complaisance" vis-à-vis de la Russie.

Marine Le Pen progresse par rapport au premier tour du scrutin 2017 (21,3%), au terme d'une campagne sans grande prise de risque et sans bruit. La candidate, qui a beaucoup lissé son image sans entamer la radicalité de son projet sur l'immigration et les institutions, a été recentrée par les sorties de M. Zemmour, dont la concurrence l'a au final servie malgré les doutes et défections de l'hiver. Mais la marche reste haute pour atteindre l'Elysée, alors que sa personnalité suscite toujours l'inquiétude d'une majorité de Français (51%) et que seulement 39% d'entre eux considèrent qu'elle a l'étoffe d'une présidente de la République, loin derrière Emmanuel Macron (65%), selon la Fondation Jean-Jaurès.

Ce nouveau duel Macron - Le Pen installe en tout cas dans le paysage national un clivage qui s'était attenué lors des élections locales de 2020 et 2021, au cours desquelles LR et PS avaient fait de la résistance, et les Verts une percée. Réduites désormais à la portion congrue, la droite et la gauche voient leur avenir sérieusement obstrué par cette débacle historique. Pour ces formations fracturées, la survie se jouera désormais aux législatives de juin, avant d'éventuelles initiatives de refondation.

Malgré son score élevé, proche de celui de 2017 (19,58%), Jean-Luc Mélenchon, lui, n'a finalement pas réussi son défi de capitaliser sur l'argument du vote utile face à l'extrême droite pour se hisser au second tour. Pour sa troisième campagne présidentielle, le chef de file des Insoumis a toutefois réussi à prendre le leadership à gauche. En vue du second tour, M. Mélenchon a déjà indiqué qu'il consulterait les 310.000 personnes l'ayant soutenu en ligne avant de donner une consigne, ce qui lui vaut les critiques de ses concurrents, y voyant une ambiguïté face à l'extrême droite.

Chez les Verts, Yannick Jadot plaide pour un "front républicain". L'écologiste peut déplorer ne pas avoir su transposer sur la scène nationale les succès aux municipales des Verts qui avaient raflé plusieurs grandes villes, au terme d'une campagne marquée par des dissensions internes. Fabien Roussel, Jean Lassalle (autour de 3%), le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (1/2%), le candidat anticapitaliste Philippe Poutou (autour de 1%) ou encore la cheffe de file de Lutte ouvrière Nathalie Arthaud (moins de 1%), contenus sous la barre des 5%, devront se contenter de modestes remboursements pour leur campagne.

Envoyer ce dessin à un ami
Commander ce dessin
Lien permanent du dessin
 
 
 
 
 
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.

leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org - Panneaux solaires
Crédits - conception graphique : Placide -- création du site Internet
- Liens