LES DOSSIERS DE PLACIDE
LE PRÉSIDENT NORMAL
La molle chrysalide socialiste a terrassé l'excité du bouclier fiscal. Le voilà maintenant transformé en fringant papillon tricolore virevoltant de Kaboul à Brégançon. Le président "monsieur tout le monde" promène ça normalité en train, il est très attendu à la gare mais il a peu promis et trop fait rêver. Les faits son têtus, l'état de grâce sera bref. Le chômage augmente normalement et le moral des ménages est au plus bas. Les histoires drôles et bons mots de François le jovial ne font déjà, hélas, plus rire personne.
  
Commander ce dessin
Le conseil des ministres déserté
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
01 Septembre 2016
Le conseil des ministres déserté

François Hollande s'estime « trahi avec méthode » par Emmanuel Macron, qui a donné sa démission du ministère de l'Économie pour se consacrer à ses ambitions personnelles. Si le président est bien évidemment choqué par la décision de son ex-protégé, il veut croire que Macron, sans appareil politique, n'aura pas la puissance nécessaire pour s'imposer dans le jeu présidentiel. Le président a appelé mercredi, en ouvrant le conseil des ministres, les membres du gouvernement à être « engagés » dans une « action collective », a rapporté le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll. Le chef de l'État « a appelé tous les membres du gouvernement à être engagés » dans l'action de l'exécutif, et ce « dans un esprit collectif », soulignant que « rien n'est possible sans une action collective », a déclaré Stéphane Le Foll devant la presse.

Pressé de questions sur la trahison qui serait reprochée par certains à Emmanuel Macron, Stéphane Le Foll a tout juste lâché qu'« on ne peut pas dire qu'il y ait eu de la solidarité, par définition, puisqu'il quitte le gouvernement ». « C'est un grand devoir et un grand honneur de servir la France », a cependant insisté le chef de l'État devant le Conseil des ministres.

Manuel Valls a longuement insisté sur le «principe de loyauté», indispensable selon lui à la longévité politique. «Dans ces moments-là, on ne peut pas partir, on ne peut pas déserter», a-t-il asséné, citant pêle-mêle la crise économique, la menace terroriste, la montée de la droite et l'extrême droite... «Le rassemblement de la gauche ne doit pas être une incantation», a-t-il finalement conclu, évoquant le traumatisme du 21 avril 2002, où la profusion des candidatures de gauche avait propulsé le FN au second tour.

Après l'annonce du départ d'Emmanuel Macron du gouvernement, une autre démission a été annoncée dans la foulée, celle de la ministre des Outre-Mer,George Pau-Langevin, « pour des raisons personnelles ». Âgée de 67 ans, elle était en poste depuis le 2 avril 2014, après avoir été ministre déléguée chargée de la Réussite éducative durant les deux premières années du quinquennat de François Hollande. La ministre des Outre-Mer « a souhaité mettre un terme à ses fonctions pour des raisons personnelles », a annoncé l'Élysée. La secrétaire d'État chargée de l'Égalité réelle, Ericka Bareigts, lui succède.

 

 

Lien permanent du dessin 
  LES 442 DESSINS DU DOSSIER
<<   1  2  3  4   5  6  7  8  9  10  11  >>

Le conseil des ministres déserté
01 Septembre 2016
Hollande se félicite de la
25 Août 2016
Les médaillés olympiques accueillis à l'Elysée
24 Août 2016
Hollande confirme la constitution d’une garde nationale
29 Juillet 2016
Après Nice, une classe politique
19 Juillet 2016
Le coiffeur d'Hollande payé 9 895 euros brut par mois
13 Juillet 2016
L'Élysée, dernière fan zone de l'Euro 2016
12 Juillet 2016
Brexit : Hollande, Renzi et Merkel préparent une nouvelle Europe
28 Juin 2016
Primaire à gauche : Hollande donné favori par les sympathisants de gauche
22 Juin 2016
Les socialistes auront aussi leur primaire
20 Juin 2016
Euro 2016 : La France met les paquets
10 Juin 2016
Grèves : Hollande fait une citation sans convaincre
08 Juin 2016
LES DOSSIERS DE PLACIDE

GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.
Crédits -- conception graphique : Placide -- création du site Internet
leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org

Banque d'images
Banque d'illustrations Banque de dessins de presse