LES DOSSIERS DE PLACIDE
L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

Après le traité de Lisbonne, l'Europe est devenu un vaste marché concurrentiel, chacun tire la couverture à soi. Fini le temps du grand projet communautaire, la voilà qui se recroqueville miné par les populismes et le repli identitaire. On attend toujours le nouvel élan.

  
Commander ce dessin
La France condamnée pour ne pas avoir interdit les fessées
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
04 Mars 2015
La France condamnée pour ne pas avoir interdit les fessées

Le Conseil de l’Europe estime, dans une décision qui doit être rendue publique mercredi 4 mars, que le droit français « ne prévoit pas d’interdiction suffisamment claire, contraignante et précise des châtiments corporels ». De ce fait, elle viole l’article 17 de la Charte européenne des droits sociaux dont elle est signataire, qui précise que les Etats parties doivent « protéger les enfants et les adolescents contre la négligence, la violence ou l’exploitation ».

Le Conseil de l’Europe attend que les Etats condamnés mettent leur législation en conformité. Cette décision ouvrirait par ailleurs la voie à une condamnation par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), selon les associations qui mènent campagne pour l’interdiction de la fessée. « Des plaintes seront déposées », prévient Gilles Lazimi, médecin et coordonnateur de la campagne contre les violences éducatives de la Fondation pour l’enfance.

Cette condamnation, obtenue par une organisation non gouvernementale anglaise, l’Association pour la protection des enfants (Approach), va relancer un débat très sensible en France. Des associations, des médecins ou des élus plaident de longue date pour une interdiction symbolique des châtiments corporels, donc de la gifle et de la fessée, dans le code civil. Leurs arguments : ces coups ne sont pas efficaces et ne font qu’enseigner l’usage de la violence aux enfants.

Cependant, la plupart des Français ont reçu des corrections de leurs parents, en ont donné, et la très grande majorité (80 % selon les derniers baromètres), sont hostiles à une interdiction. Certains observateurs craignent qu’une loi bannissant les châtiments corporels ne sape l’autorité des parents à un moment où celle-ci est déjà mise à mal.

 

Lien permanent du dessin 
  LES 216 DESSINS DU DOSSIER
<<   1  2  3   4  5  6  7  8  9  10  11  >>

La France condamnée pour ne pas avoir interdit les fessées
04 Mars 2015
Merkel et Hollande arrachent un plan de paix à Poutine et Porochenko
13 Février 2015
Hollande et Merkel au secours du conflit ukrainien
06 Février 2015
Alexis Tsipras reçu à l'Élysée
05 Février 2015
Victoire historique de Syriza en Grèce
26 Janvier 2015
Merkel, Miss France 2014
15 Décembre 2014
Mélenchon répond vertement aux attaques allemandes
09 Décembre 2014
Budget: La France fait des concessions à Bruxelles
28 Octobre 2014
Commission européenne: Moscovici recasé à Bruxelles
09 Octobre 2014
Merkel séduite par le programme de réformes de Valls
23 Septembre 2014
Les présidents français et allemand ensemble pour le Centenaire de 1914-18
04 Août 2014
Hollande propose Moscovici comme commissaire européen
30 Juillet 2014
LES DOSSIERS DE PLACIDE

GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.
Crédits -- conception graphique : Placide -- création du site Internet
leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org

Banque d'images
Banque d'illustrations Banque de dessins de presse