LES DOSSIERS DE PLACIDE
Best of Fillon
Au royaume du Bling-Bling, les austères sont rois. Sous la férule de notre bouillant président, fillon brille par son flegme et sa froideur au point de devenir à droite le populaire rival de son supérieur hiérarchique.
  
Commander ce dessin
Fillon et Penelope entendus sur des soupçons d'emplois fictifs
© PLACIDE - Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur
31 Janvier 2017
Fillon et Penelope entendus sur des soupçons d'emplois fictifs

L'enquête sur des soupçons d'emplois fictifs de l'épouse de François Fillon avance rapidement: le candidat de la droite à la présidentielle et Penelope Fillon ont été entendus plusieurs heures lundi, au lendemain du grand meeting censé relancer sa campagne.

Après les révélations du Canard enchaîné il y a moins d'une semaine, l'ancien Premier ministre avait lui-même demandé cette audition, assurant vouloir faire la transparence dans cette affaire, dans laquelle il affirme n'avoir rien à se reprocher.

François et Penelope Fillon ont été entendus séparément à Versailles dans les locaux du Groupe d'intervention régional (GIR) par les policiers de l'office central de lutte contre la corruption et les infractions financières (OCLCIFF). Les auditions ont eu lieu "entre 15H20 et environ 21H00", a précisé à l'AFP l'entourage de l'ancien Premier ministre.

Les Fillon ont affirmé à l'issue de leurs auditions avoir "apporté des éléments utiles à la manifestation de la vérité afin d'établir le travail réalisé par Mme Fillon", selon un court communiqué publié dans la soirée par l'équipe de campagne du candidat de la droite à la présidentielle.

Lien permanent du dessin 
  LES 144 DESSINS DU DOSSIER
<<   1  2   3  4  5  6  7  8  9  10  11  >>

Fillon modifie son programme santé
22 Février 2017
Fillon et Sarkozy déjeunent ensemble
16 Février 2017
Fillon à la messe à la Réunion
13 Février 2017
Fillon pense mettre un terme au
07 Février 2017
Penelopegate: La permanence était au manoir
01 Février 2017
Fillon et Penelope entendus sur des soupçons d'emplois fictifs
31 Janvier 2017
Penelope Fillon accusée d'emploi fictif : François Fillon contre-attaque sur TF1
27 Janvier 2017
Débat : Valls et Hamon contre les emplois familiaux parlementaires
26 Janvier 2017
 le Canard enchainé épingle Penelope Fillon attachée parlementaire de son mari
25 Janvier 2017
Fillon offre sa circonscription à NKM
19 Janvier 2017
Fillon chez Emmaüs pour son premier déplacement de l'année
04 Janvier 2017
La réforme de la Sécurité sociale de Fillon inquiète
19 Décembre 2016
LES DOSSIERS DE PLACIDE

GAI, GAI, MARIONS-LES!

LE MENSONGE CAHUZAC

DE GANDRANGE A FLORANGE

L'UMP EN FOLIE

MON PREMIER MINISTRE, CE AYRAULT !

LE PRÉSIDENT NORMAL

Citizen Kahn

En route pour l'Élysée 2012

Un petit coup de ROM et ça repart !

L'affaire BETTENCOURT

Vous avez appelé la POLICE, ne quittez pas!

Identité Nationale et Laïcité

A votre SANTÉ

Vivement la RETRAITE

Ainsi soient-ils!

La révolution ARABE

Les nouveaux Fachos

LES SOCIALOS

PRESIDENTIELLES  2007

JACQUES ET BERNADETTE

SARKO ET TOUS SES AMIS

Economie et finances

LE MEILLEUR D'ENTRE NOUS

LES AFFAIRES REPRENNENT...

Best of Fillon

Yes, they can!

L'EUROPE, L'EUROPE, L'EUROPE

La vie romantique de Galouzeau

La misère en France

POLITIC PEOPLE

ALLO LA TERRE

SARKOZY, l'intégrale

La passion Ségolène

CARLITA et moi

CHEF D'OEUVRES POLITIQUES EN PERIL

ELLE BRULE, ELLE BRULE, LA BANLIEUE

Souvenirs de  RAFFARIN

Au revoir, au revoir, Président

BAGDAD CAFE

LA CASE DE L'ONCLE GEORGE

Les régionales de 2004

Le petit musée chiraquien

SPECIAL REFERENDUM CONSTITUTION EUROPEENNE

SOCIALEMENT INCORRECT
Tous les dessins de ce site sont protégés par le code de la propriété intellectuelle du 01/07/92.
Toute reproduction ou distribution totale ou partielle de son contenu sans autorisation est illicite et expose le contrevenant à des poursuites judiciaires.
Crédits -- conception graphique : Placide -- création du site Internet
leplacide.com est un site partenaire du collectif www.bellaciao.org

Banque d'images
Banque d'illustrations Banque de dessins de presse